LMB Histoire du lycée

Qui êtes-vous Marie Balavenne ?

Allons de découverte en découverte. Balavenne , c’est probablement l’orthographe phonétique de la
prononciation du nom véritable, tel qu’il apparait sur les registres de l’ état civil de Plérin : Balavoine

Marie Balavoine naquit au Légué le 20 mars 1666, mais ne fut baptisée que trois mois plus tard, sa mère étant décédée 11 jours après la naissance. Le 25 octobre 1692, à 26 ans, Marie Balavoine épousait un marinier de 55 ans, Guillaume Despons, resté veuf avec quatre enfants. Devenue Madame Despons, Marie Balavoine éleva les enfants de son mari qui mourut le 11 novembre 1697. Entre temps, un enfant leur était né le 26 juin 1694 qui mourut le même jour.

Une fois les enfants élevés, répondant à l’invitation de Dom Jean Leuduger dont les fonctions répondent à celles d’un inspecteur de l’enseignement, elle fonda une école pour les enfants pauvres du Légué. Elle fut accompagnée de Renée Burel qui deviendra la première Supérieure des « Sœurs blanches ». Marie Balavoine lui succéda et, la première congrégation ayant été approuvée, en fut en 1773, la première supérieure générale.

Marie Balavoine était une femme humble, proche des habitants du Légué, village de pêcheurs dont elle partage la vie.

Dès leur première « Maison de Charité » elles eurent le souci de nourrir les enfants et de les instruire. Marie Balavoine a aussi accompagné les malades.